Affaire Volkswagen : Le TÜV lance des accusations contre le gouvernement allemand

Dans le cadre du scandale qui affecte actuellement le groupe Volkswagen, l’organisme de contrôle technique allemand TÜV accuse le gouvernement allemand de lui avoir interdit de faire des recherches sur les logiciels de gestion des moteurs (qui ont permis la manipulation des tests antipollution), sous pression de l’industrie automobile allemande. « Malheureusement, nous n'avions légalement aucune possibilité de contrôler les systèmes de gestion des moteurs et le logiciel embarqué lié à ces fonctions », a regretté Guido Rettig patron de TÜV-Nord. « De ce fait, nous n'avions aucune chance de découvrir les manipulations concernant les émissions de NOx des modèles diesel [de Volkswagen] », a-t-il ajouté. L'industrie automobile aurait refusé des contrôles sur le système de gestion des moteurs, afin de protéger des secrets industriels. (FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT 23/11/15)

Cindy Lavrut