Affaire Volkswagen : Environ 98 000 voitures à essence sont concernées par le trucage des émissions de CO2

Selon le ministre allemand des Transports Alexander Dobrindt, parmi les 800 000 voitures concernées par les « irrégularités » concernant les émissions de CO2, environ 98 000 sont dotées d’un moteur à essence. Ces 800 000 voitures, dont les émissions de CO2 ont été falsifiées, s'ajoutent aux 11 millions de véhicules (exclusivement diesel) concernés par la fraude aux émissions de NOx. M. Dobrindt a qualifié d' « inacceptables » ces nouvelles révélations.Un porte-parole de Volkswagen a déclaré que les voitures affichant un niveau de CO2 erroné ne se trouvaient ni aux Etats-Unis ni en Chine et n'étaient pas les mêmes que les 11 millions dotées d'un logiciel permettant de truquer les émissions de NOx. En outre, cette fraude aux émissions de CO2 n'impliquerait pas l'usage d'un logiciel ou de toute autre manipulation.Les véhicules concernés devront être réexaminés par le KBA (Office fédéral des Transports) pour déterminer leurs émissions réelles. (AFP, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, ZEIT 4/11/15)

Cindy Lavrut