Affaire VW : nouveau report dans les négociations concernant les modèles dotés de moteurs de 3,0 litres

Aux Etats-Unis, le juge américain Charles Breyer (chargé de l’affaire des moteurs truqués) a reporté une audience, initialement prévue le mercredi 30 novembre, concernant le plan de Volkswagen pour remettre aux normes ses véhicules diesel dotés de moteurs de 3,0 litres affectés par le scandale. Quelque 80 000 véhicules sont concernés. L'audience aura finalement lieu le 16 décembre. M. Breyer espère que ce délai permettra « d'apporter une solution aux questions en suspens ». Volkswagen a déjà trouvé un compromis avec les autorités américaines pour ces 80 000 véhicules, en proposant, pour environ 60 000 modèles, des réparations et, pour les 20 000 restants, des rachats purs et simples (cf. revue de presse du 16/11/16). Néanmoins, des discussions sont encore en cours concernant les dédommagements pour les propriétaires des voitures dotées de moteurs diesel de 3,0 litres.Dans le cadre de l'accord sur les 80 000 modèles diesel équipés de moteurs de 3,0 litres, Volkswagen devrait également ajouter une somme supplémentaire (pour l'instant non définie) aux 2,7 milliards de dollars prévus pour « remédier intégralement » aux conséquences des émissions polluantes de ses voitures aux Etats-Unis (cf. revue de presse du 29/6/16), que le groupe allemand a déjà accepté de verser dans le cadre de l'accord concernant les modèles dotés de moteurs de 2,0 litres. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 29/11/16, AUTOMOBILWOCHE 30/11/16)

Cindy Lavrut