Affaire VW : une commission d'enquête du Congrès américain demande des informations au constructeur et à l'EPA

La commission de l’énergie et du commerce de la Chambre des représentants américaine, qui enquête sur le scandale de la tricherie de Volkswagen aux tests antipollution et prévoit d'organiser une audition dans les prochaines semaines, a demandé au constructeur et à l’agence américaine de protection de l'environnement (EPA) de lui transmettre des informations et des documents en lien avec cette affaire. La commission a adressé le 29 septembre des courriers en ce sens au président de Volkswagen aux Etats-Unis, Michael Horn, et à l'administratrice de l'EPA, Gina McCarthy. Elle a demandé au constructeur de lui fournir des documents relatifs aux tests d'émissions ainsi qu' « au développement, à l'approbation, au test et à l'utilisation » d'un logiciel qui a permis de fausser les émissions de ses véhicules diesel pendant les contrôles antipollution. L'EPA devra pour sa part notamment communiquer à la commission des informations sur la façon dont la tricherie de Volkswagen a été découverte ainsi qu'une description détaillée de ses procédures de test.Les responsables de Volkswagen et de l'EPA doivent rencontrer des membres de la commission d'enquête d'ici à la fin de la semaine. Volkswagen devra par ailleurs transmettre les documents requis d'ici au 13 octobre.« Il semble que Volkswagen avait un vilain petit secret, et les consommateurs ne sont pas les seuls à se sentir trompés. De nombreuses questions sont sans réponses et nous obtiendrons les réponses auxquelles les Américains ont droit », ont indiqué dans un communiqué le président de la commission de l'énergie et du commerce, Fred Upton, et le président de la sous-commission de surveillance et des enquêtes, Tim Murphy. (FREEP.COM, BLOOMBERG, DETROIT NEWS 29/9/15)

Frédérique Payneau