Affaire VW : M. Neusser contraint de rester en Allemagne

Suite à son inculpation aux Etats-Unis, l'ancien dirigeant du groupe Volkswagen Heinz-Jakob Neusser, est contraint de rester en Allemagne afin de ne pas risquer d'être extradé vers les Etats-Unis.

En effet, M. Neusser fait partie des 5 anciens cadres de Volkswagen sous le coup d'un mandat d'arrêt international dans le cadre de l'affaire des moteurs truqués (cf. analyse de presse du 23/6/17).

Outre M. Neusser (responsable du développement de la marque Volkswagen entre 2013 et 2015), Jens Hadler (responsable du développement des moteurs jusqu’en 2011), Richard Dorenkamp (à la tête d’une équipe d’ingénieurs pour développer des moteurs diesel de nouvelle génération entre 2006 et 2013), Bernd Gottweis (responsable de la contrôle de la qualité et de la sécurité des produits jusqu’en 2014), et Jürgen Peter (actif au sein du département de contrôle de la qualité et de la sécurité des produits) sont eux aussi visés par un mandat d'arrêt.

Ces cinq anciens dirigeants, ainsi qu'Oliver Schmidt, lui arrêté aux Etats-Unis, sont les six employés « de haut niveau » de Volkswagen qui avaient été inculpés pour conspiration en vue de manipuler les niveaux d’émissions de véhicules diesel du groupe allemand en janvier (cf. analyse de presse du 12/1/17). (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 24/6/17)

Cindy Lavrut