Affaire VW : Des investisseurs réclament un audit indépendant

Le groupement d’investisseurs allemand DSW réclame un audit indépendant portant sur le scandale des moteurs truqués de Volkswagen, en plus de l’enquête interne menée par le constructeur.

DSW a en outre demandé à ce qu'un vote des actionnaires concernant l'ouverture d'une enquête indépendante soit inclus à l'ordre du jour de l'assemblée générale des actionnaires qui se déroulera le 22 juin.

DSW veut un audit indépendant afin de s'assurer que les résultats de l'enquête seront publiés, ce qui - à son avis - n'est pas garanti en cas d'enquête interne. En effet, Jürgen Kurz, porte-parole de DSW, craint que les petits actionnaires notamment n'aient pas accès à tous les résultats de l'enquête menée par Jones Day (cf. revue de presse du 25/4/16).

Actuellement, les résultats de cette enquête ne sont pas publiés, étant donné que l'enquête est encore en cours. (REUTERS, AUTOMOBILWOCHE, SPIEGEL 23/5/16)

Par ailleurs, le journal allemand SÜDDEUTSCHE ZEITUNG (23/5/16) signale que 11 investisseurs institutionnels (dont notamment les fonds de pension de Suède et de l'Etat de New-York) ont également indiqué qu'ils souhaitaient qu'un enquêteur indépendant enquête sur le scandale des moteurs truqués.

Ces 11 investisseurs souhaitent eux aussi que l'ouverture d'une enquête indépendante soit décidée lors de l'assemblée générale des actionnaires. Ils soulignent n'avoir qu'une confiance limitée dans les enquêteurs dépêchés en interne par Volkswagen et craignent un manque de transparence.

Cindy Lavrut