Accord franco-allemand pour interconnecter les réseaux de recharge des VE

Les sociétés française et allemande Gireve et Hubject ont annoncé le 5 février avoir signé un accord de coopération visant à interconnecter les réseaux de recharge pour véhicules électriques des deux pays. Leur coopération visera à harmoniser les interfaces entre opérateurs de recharge pour véhicules électriques et opérateurs de mobilité pour encourager « l’itinérance de la recharge ». Il s’agira de permettre à l’abonné d’un opérateur de mobilité d’utiliser l’infrastructure de différents opérateurs de recharge avec un seul et même abonnement, au fur et à mesure de ses déplacements entre la France et l’Allemagne. « En lançant ce nouveau partenariat, les deux sociétés créent les fondations de services de recharge aisément accessible aux utilisateurs à travers l’Europe », soulignent-elles dans un communiqué commun, invitant tous les acteurs européens intéressés à les rejoindre dans ce développement pour lever le frein à la mobilité électrique. « La coopération entre Gireve et Hubject envoie un signal positif. Ensemble, nous sommes déterminés à réduire la complexité et les coûts de transaction pour la mobilité électrique. Nous voyons un grand potentiel de synergies qui, une fois réalisées, ouvriront la voie à un marché européen de services innovants et ouverts », ajoute le communiqué.

Gireve est une coentreprise créée en juillet dernier par la Caisse des Dépôts, la Compagnie Nationale du Rhône, EDF, ERDF et Renault, pour rendre l’infrastructure de recharge visible, accessible et interopérable. Hubject est une société commune à BMW, Bosch, Daimler, EnBW, RWE et Siemens, qui opère comme une plateforme permettant l’interconnexion d’opérateurs de services de mobilité et de recharge, explique AUTOACTU.COM (6/2/14).

Alexandra Frutos