Accord de libre-échange entre Corée du Sud, Japon et Chine : les constructeurs coréens se disent inquiets

Les constructeurs coréens ont exprimé leur inquiétude concernant l'éventuelle signature d'un accord de libre-échange trilatéral entre la Corée du Sud, le Japon et la Chine, estimant que cela impliquerait une forte augmentation des importations automobiles, au détriment des marques locales.

Kim Tae-nyen, directeur de la KAMA (association coréenne des constructeurs d'automobiles), a ainsi appelé à un maintien des taxes à l'importation durant une certaine période après la mise en place de l'accord trilatéral.

En outre, les exportations des constructeurs coréens ne devraient que très peu bénéficier d'un accord de libre-échange, les principaux constructeurs Hyundai et Kia produisant déjà en Chine les modèles destinés à ce marché. (REUTERS, AUTOMOTIVE NEWS 12/4/13)

Cindy Lavrut