Accord de libre-échange UE-USA : Mme Bricq veut donner un « mandat ferme » à Bruxelles

La ministre française du Commerce extérieur Nicole Bricq a insisté le 25 mars sur la nécessité que les pays européens donnent « un mandat clair, précis et ferme » à la Commission européenne, en vue des négociations sur un accord de libre échange avec les Etats-Unis.

D’après Mme Bricq, « dans l'absolu, on ne peut qu'être favorable » à un accord de libre-échange (ALE) avec un pays dont la croissance est vivace par rapport à celle de l'Europe. D'autant plus que « l'Union européenne et les Etats-Unis, c'est 40 % du commerce mondial », a-t-elle souligné, ajoutant que cet accord allait donc « structurer les normes du commerce mondial ».

« L'obstacle n'est pas tant les droits de douane mais toutes les réglementations, les exceptions en vigueur aux Etats-Unis et nous voulons une harmonisation des réglementations parce que nous ne voulons pas entrer dans cette négociation en n'ayant pas les mêmes armes que nos compétiteurs américains », a expliqué Mme Bricq. (AFP 25/3/13)

Alexandra Frutos