AKKA Technologies a accru ses profits de 50 % en 2012

Le groupe français de conseil en technologies AKKA Technologies a accru son bénéfice net part du groupe de 50 % en 2012, à 40,4 millions d'euros. Son résultat opérationnel a progressé de 47 %, à 63 millions d'euros, représentant 7,6 % d'un chiffre d'affaires de 827,3 millions d’euros (+ 74 %).

AKKA a notamment bénéficié du redressement des marges de sa nouvelle filiale MBTech, rachetée à Daimler. Hors éléments exceptionnels, la rentabilité de son acquisition a doublé en un an.

En dépit d’une forte croissance, AKKA Technologies a fortement réduit sa dette, tombée à 52,4 millions d'euros. Elle ne représentait plus que 29,6 % de ses fonds propres, a fait valoir le groupe dans un communiqué.

Pour le moyen terme, AKKA s'est fixé pour objectif de réaliser un résultat opérationnel de 100 millions d'euros. Cette nouvelle étape passe par un fort développement en Allemagne, où le groupe pense bénéficier d'un « potentiel de croissance important dans l'automobile [...] ». AKKA veut aussi « se démultiplier » hors d'Europe, où il progresse « très rapidement » et voit son « gisement de croissance futur ». (AFP 2/4/13)

Alexandra Frutos