90 % des salariés de PSA-Aulnay « reclassés ou en cours de reclassement »

Cinq mois après le lancement du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) lié à la fermeture de l'usine PSA Peugeot Citroën d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), neuf salariés sur dix, soit « 2 700 personnes du site, sont reclassés ou en cours de reclassement », a annoncé le 24 octobre la direction du groupe.

Le directeur des ressources humaines Philippe Dorge a précisé que 1 100 salariés étaient concernés par des « mobilités à l'intérieur de PSA », 1 100 par des mobilités « à l'extérieur de l'entreprise » et que 500 devaient partir à la retraite ou en congé de reclassement.

« A ce jour, 10 % des salariés du site, c'est-à-dire moins de 300 personnes, ne se sont pas encore manifestés », a-t-il ajouté, indiquant que la direction du site allait « à nouveau prendre contact avec eux pour les aider à définir leur projet avant la fin de l'année ».

« Nous sommes donc satisfaits, autant que faire se peut, de l'avancement du PSE à Aulnay, qui est conforme à nos objectifs », a-t-il conclu. (AFP 24/10/13)

Alexandra Frutos