4 salariés accusent Volkswagen de coercition

4 salariés de l'usine de Volkswagen à Chattanooga (Tennessee) accusent le constructeur de coercition et ont déposé une plainte mercredi.

Les salariés estiment que Volkswagen menace de ne pas attribuer la production de nouveaux modèles à l'usine de Chattanooga et d'y empêcher les embauches tant que le site n'aura pas opté pour un système de représentation syndicale à l'allemande.

Le syndicat américain UAW, actuellement en négociations avec Volkswagen à propos de l'établissement d'un comité d'entreprise à Chattanooga, n'a pas souhaité commenter cette information. (AUTOMOTIVE NEWS 16/10/13)

Cindy Lavrut