330 000 véhicules du groupe Hyundai Motor Group circulent encore malgré des émissions trop élevées

330 000 véhicules du groupe Hyundai Motor Group circulent encore malgré des émissions trop élevées, et ce plusieurs années après que le constructeur coréen avait promis un rappel volontaire des voitures présentant des émissions excessives de NOx. (Yonhap)

Cindy Lavrut