27 % des équipementiers allemands craignent la perte d'emplois

Suite au scandale qui frappe actuellement Volkswagen, 27 % des 30 plus grands équipementiers allemands craignent la perte d’emplois.

En effet, 43 % d’entre eux estiment que les ventes des marques concernées par ce scandale (Audi, Volkswagen, Seat, Skoda) vont diminuer, ce qui implique une baisse de la demande en composants.

Selon ce sondage réalisé par Kloepfel Consulting, 30 % des équipementiers interrogés redoutent en outre que les constructeurs n'accroissent la pression sur les prix suite à cette affaire.

Enfin, ils ne sont que 3 % à se dire convaincus que Volkswagen a été le seul constructeur à manipuler les résultats des tests antipollution. (AUTOMOBILWOCHE 4/10/15)

Cindy Lavrut