Logo CCFA

Dernière Actualisation : le 1er/10/2016

Accueil :: Zoom économie de 15h30 :: Un an après : le point sur le scandale Volkswagen (1/1)


Loupe moins A A A Loupe plus

Un an après : le point sur le scandale Volkswagen (1/1)

Publié le 19/09/2016

Bookmark and Share

Le 18 septembre 2015, les autorités américaines ont révélé que Volkswagen avait manipulé les niveaux d’émissions de ses modèles diesel, en plein Salon de Francfort.

Le 22 septembre, le groupe allemand admettait avoir installé un logiciel destiné à tromper les tests d’homologation sur 11 millions de véhicules diesel dotés de moteurs EA 189 dans le monde. Outre Volkswagen, les marques Volkswagen-Nfz (utilitaires), Porsche, Skoda, Seat et Audi sont impliquées.

L’ancien président de Volkswagen, Martin Winterkorn a alors démissionné, en démentant avoir été au courant de cette affaire, qui se révélera être la plus grande crise de l’histoire du constructeur. Néanmoins, les premiers résultats des enquêtes internes laissent croire qu’au moins une partie des directeurs étaient au courant des manipulations.

En outre, des membres du gouvernement allemand auraient également été au courant depuis 2008. Dès cette date, des fonctionnaires du Ministère de l’Environnement auraient supprimé des éléments qui indiquaient de possibles manipulations des niveaux d’émissions de véhicules diesel.

Depuis, enquêtes et plaintes se sont multipliées, aux Etats-Unis, mais aussi en Europe, en Australie, au Japon, en Russie et en Corée du Sud. Le scandale provoque de nombreuses demandes de dédommagements et Volkswagen décide donc de provisionner 18 milliards d’euros pour faire face aux coûts de cette affaire. Il a de ce fait essuyé sa première perte nette annuelle en plus de 20 ans.

Aux Etats-Unis, où la réglementation sur les émissions polluantes est la plus stricte et où le constructeur a donc le plus à perdre, Volkswagen accepte de verser presque 15 milliards de dollars, pour indemniser les propriétaires de 480 000 voitures et mettre en place des mesures de dédommagement (investissements dans les véhicules verts, fonds pour la protection de l’environnement, etc.).

Néanmoins, cet accord ne concerne qu’une partie des modèles affectés aux Etats-Unis (environ 600 000 au total) et le constructeur fait en outre encore l’objet d’une enquête pénale.

En Europe, la réglementation sur les émissions de NOx étant plus permissive qu’aux Etats-Unis, Volkswagen ne prévoit pas d’indemniser ses clients et se contente de rappeler les 8,5 millions de véhicules affectés pour les remettre aux normes.

La facture totale du scandale pourrait finalement atteindre 25 à 35 milliards d’euros, rendant insuffisante la somme déjà provisionnée par Volkswagen. Néanmoins, le groupe a pour l’instant affirmé qu’il ne prévoyait pas de céder une de ses marques (des rumeurs ayant laissé entendre qu’il pourrait vendre Ducati).

Flux RSS
Nuage de mots clés
Adhérents PSA Renault Renault Trucks

CCFA, le Comité des Constructeurs Français d’Automobiles vous propose toute l’actualité de l’automobile. Découvrez le marché de l’automobile avec les statistiques du marché automobile asiatique, du marché automobile européen et tous les chiffres sur l’industrie automobile. Retrouvez également toutes les nouveautés écologiques du secteur automobile : voiture hybride, voiture électrique, voiture écologique ou encore voiture propre ainsi que toute l’actualité des constructeurs auto en termes de mobilité durable. CCFA vous invite également à retrouvez les rubriques : Immatriculations, salon automobile et mondial de l’automobile.

Partenaires : Professionnels, immatriculer vos véhicules dans le SIV | Formez-vous, au management du risque Informatique et Libertés dans le secteur automobile | Staaat, l’outil de business intelligence automobile | Fichier des responsables de flotte automobile | Achat fichiers d’adresses en ligne | Mailing publipostage en ligne | Web service d’identification de véhicule par la plaque d’immatriculation

Copyright© CCFA - 2011 - Conception et réalisation : Artaban - Design : Lucas Borquez - Réalisé avec SPIP