Logo CCFA

Dernière Actualisation : le 23/09/2016

Accueil :: Revue de presse :: France :: Quelle sera la prochaine étape dans la réglementation de la circulation urbaine ?

< Retour

Loupe moins A A A Loupe plus

France • EtudeCirculation

Quelle sera la prochaine étape dans la réglementation de la circulation urbaine ?

Publié le 15/09/2016

Compte tenu de l’augmentation à venir de la population mondiale et de son déplacement massif dans les villes, la régulation du taux de remplissage des véhicules individuels et de transport de biens pourrait être la prochaine étape dans la façon de réglementer la circulation urbaine, estime Rémi Cornubert, partner chez AT Kearney.

Après la mise en place de péages à l’entrée de certaines villes européennes (comme à Londres), la création de zones de circulation à basse vitesse et de zones à circulation restreinte interdite aux véhicules les moins vertueux (désormais à Paris), les régulateurs pourraient aller encore plus loin. Pour Rémi Cornubert, partner chez AT Kearney, « la prochaine étape sera la régulation du taux de charge des véhicules, que ce soit pour les véhicules individuels comme les véhicules de transport de biens ». « On pourrait très bien imaginer une interdiction d’entrer dans le centre-ville s’il n’y a pas au moins deux ou trois personnes à bord du véhicule. « Pour les camions, dont le taux de charge moyen en Europe est de seulement 40 %, cela pourrait se faire par la généralisation de centres logistiques à la périphérie des grands centres urbains », indique-t-il. Des expérimentations ont été faites dans ce sens aux Etats-Unis, mais elles n’ont pas abouti à une réglementation. Néanmoins, pour M. Cornubert, ce type de mesure « posant un problème d’acceptabilité sociale » est tout à fait probable compte tenu des limites structurelles posées par les besoins de mobilité de chacun.

D’après une étude sur la mobilité d’AT Kearney, « l’enjeu du transport de demain est d’assurer la mobilité des personnes et des biens pour des populations plus nombreuses et urbaines ». Entre 2015 et 2050, la population mondiale devrait encore croître de 26 %, pour atteindre 9 milliards de personnes, dont 70 % vivront en zone urbaine (contre 52 % aujourd’hui). En parallèle, le parc automobile mondial devrait être multiplié par quatre, pour atteindre 2,9 milliards de véhicules. « A cela s’ajoute la hausse des besoins de transports collectifs et de transports de marchandise. D’autant que le e-commerce devrait voir son chiffre d’affaires encore multiplié d’ici à 2019 (par rapport à 2014) », souligne Rémi Cornubert. « Le système actuel de mobilité n’est plus tenable », estime-t-il.

Car des limites structurelles se posent déjà. La congestion urbaine a de lourdes conséquences économiques. Dans les 30 plus grandes villes du monde, elle coûte au total 266 milliards de dollars. D’un point de vue environnemental, le modèle du « tout automobile individuelle » ne peut pas continuer pour une question évidente d’émissions polluantes et d’épuisement des ressources naturelles. Il y a encore le problème de l’endettement des Etats, qui entraîne au mieux des reports au pire des annulations de mise en service de nouvelles infrastructures de transport. « Des solutions comme le covoiturage, l’autopartage, le véhicule électrique, l’optimisation et la mutualisation du transport de marchandises commencent déjà à émerger et devraient se développer de plus en plus dans les années à venir », prévoit AT Kearney. Le cabinet anticipe par exemple une multiplication par 40 du nombre de véhicules en autopartage en Europe d’ici à 2020 (contre 2013) et par 8 du nombre de leurs utilisateurs. Et si le scénario réglementaire de Rémi Cornubert venait à se confirmer, le covoiturage pourrait exploser.

Dans ce contexte, le véhicule autonome présente aussi plusieurs atouts, notamment économiques, dès lors qu’il est utilisé comme mode de transport collectif. Une étude réalisée à New-York montre que le véhicule autonome partagé est plus compétitif que le bus à partir de seulement 3 passagers (compte tenu du coût associé au chauffeur et à l’utilisation du véhicule). Il est également plus compétitif que le véhicule personnel à partir de 2 passagers. « Le développement du véhicule autonome constitue une rupture clé dans la mise en place des nouveaux business models, mais il va générer une déconstruction des chaînes de valeur et des frontières actuelles, notamment entre le transport public passager et le transport individuel », explique AT Kearney dans son étude. Reste à savoir comment le véhicule autonome pourra cohabiter avec les véhicules classiques. « Une solution serait de créer des zones de circulation dédiées aux véhicules autonomes. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous pensons que les grands centres urbains seront précurseurs dans l’utilisation du véhicule autonome », remarque Jean Boschat, partner chez AT Kearney. Si c’est le cas, cela laissera la place à de nouveaux acteurs comme Navya et sa navette autonome, dont le modèle de développement repose en partie sur la création de ces zones dédiées au véhicule autonome partagé. (AUTOACTU.COM 15/9/16)

Bookmark and Share
Recherche Revue Presse

Du :

Au :

Flux RSS
Nuage de mots clés
Adhérents PSA Renault Renault Trucks

CCFA, le Comité des Constructeurs Français d’Automobiles vous propose toute l’actualité de l’automobile. Découvrez le marché de l’automobile avec les statistiques du marché automobile asiatique, du marché automobile européen et tous les chiffres sur l’industrie automobile. Retrouvez également toutes les nouveautés écologiques du secteur automobile : voiture hybride, voiture électrique, voiture écologique ou encore voiture propre ainsi que toute l’actualité des constructeurs auto en termes de mobilité durable. CCFA vous invite également à retrouvez les rubriques : Immatriculations, salon automobile et mondial de l’automobile.

Partenaires : Professionnels, immatriculer vos véhicules dans le SIV | Formez-vous, au management du risque Informatique et Libertés dans le secteur automobile | Staaat, l’outil de business intelligence automobile | Fichier des responsables de flotte automobile | Achat fichiers d’adresses en ligne | Mailing publipostage en ligne | Web service d’identification de véhicule par la plaque d’immatriculation

Copyright© CCFA - 2011 - Conception et réalisation : Artaban - Design : Lucas Borquez - Réalisé avec SPIP