Logo CCFA

Dernière Actualisation : le 23/09/2016

Accueil :: Revue de presse :: Allemagne :: Le point sur l’avancée de l’affaire Volkswagen en août

< Retour

Loupe moins A A A Loupe plus

Allemagne • VolkswagenEnquêteRappel De VéhiculePlainteAmende

Le point sur l’avancée de l’affaire Volkswagen en août

Publié le 30/08/2016

Durant le mois d’août, Volkswagen a annoncé que tous ses véhicules affectés par le scandale des moteurs truqués devraient commencer à être rappelés avant la fin de l’année. Actuellement, quelque 4,6 millions des 11 millions de véhicules concernés peuvent être rappelés. Pour les autres modèles, des discussions sont encore en cours afin de valider les réparations nécessaires. Ces rappels devraient être achevés d’ici à la mi-2017.

En termes de rappels, Volkswagen a obtenu le feu vert du KBA (office fédéral des transports) pour rappeler 460 000 véhicules dotés de moteurs diesel de 1,2 litre en Europe. Les modèles Volkswagen Golf, Skoda Fabia et Seat Ibiza sont concernés par cette autorisation. Le KBA a également approuvé les solutions techniques pour réparer 140 000 véhicules diesel (dotés cette fois de moteurs de 2 litres) supplémentaires.

Par ailleurs, en Allemagne, le Land de Bavière a annoncé qu’il portait plainte contre Volkswagen, en raison de la baisse du cours des actions Volkswagen suite au scandale, ce qui a fait diminuer la valeur du fonds de pension de la région. Le Land réclamerait jusqu’à 700 000 euros à Volkswagen. Si les Länder de Hesse et du Bade-Wurtemberg envisagent à leur tour de porter plainte contre Volkswagen, le Land de Basse-Saxe (où se situe le siège du constructeur) et l’Etat fédéral ont indiqué qu’ils ne souhaitaient pas intenter une telle action juridique.

Autre conséquence de l’affaire des moteurs truqués, Volkswagen est contraint de mettre en place des mesures de protection de l’environnement. Il a donc annoncé début août qu’il doterait ses véhicules équipés de moteurs à essence d’un filtre à particules à compter de 2017. D’ici à 2022, jusqu’à 7 millions de véhicules du groupe Volkswagen pourront être dotés de cette technologie.

Par ailleurs, en Italie, Volkswagen sera contrait de verser une amende de 5 millions d’euros, dans le cadre de l’affaire des moteurs truqués. Cette amende a été octroyée par les autorités italiennes de la concurrence, qui estiment que Volkswagen bénéficiait d’un avantage non conforme aux règles de la concurrence pour les véhicules (dotés du logiciel truqueur) qu’il a vendu sur le marché italien depuis 2009.

Aux Etats-Unis, le juge Charles Breyer, chargé de cette affaire, a exigé que Volkswagen communique aux autorités américaines au plus tard d’ici au 24 octobre une proposition de solution pour réparer les véhicules diesel dotés de moteurs de 3 litres concernés par le scandale des moteurs truqués.

En outre, des enquêteurs américaines ont découvert trois programmes supplémentaires dédiés à manipuler les émissions de modèles Volkswagen, Audi et Porsche, dotés de moteurs diesel V6 de 3 litres. Ces logiciels permettaient de couper le système de réduction des émissions après 22 minutes, les tests pratiqués aux Etats-Unis durant généralement 20 minutes. Après cette durée, les émissions de NOx augmentaient à nouveau, tandis que la consommation de carburant pouvait être réduite. 85 000 véhicules seraient affectés.

Aux Etats-Unis toujours, Volkswagen a conclu un accord avec ses concessionnaires américains. 652 distributeurs se verraient ainsi indemniser pour compenser la baisse d’activité résultant du scandale. Le coût de cet accord devrait s’élever à 1,2 milliard de dollars, qui s’ajouteront aux quelque 15 milliards de dollars que le groupe allemand a déjà accepté de verser pour régler cette affaire. Dans le cadre de cet accord, Volkswagen avait accepté soit de réparer soit de racheter les véhicules affectés par le scandale. Près de la moitié des 475 000 propriétaires de Volkswagen aux Etats-Unis se seraient déjà inscrits pour bénéficier d’une reprise de leur véhicules, préférant cette solution à une réparation de leur automobile.

Les autorités judiciaires américaines pourraient en outre décider de poursuivre Volkswagen au pénal dans l’affaire des moteurs truqués. Des pénalités financières pourraient être infligées au groupe. Le constructeur a indiqué qu’il coopérait avec les autorités judiciaires fédérales et locales, y compris le Département de la Justice.

De plus, malgré le retentissement de ce scandale, Volkswagen ne souhaite pas abandonner la technologie diesel et a confirmé qu’une version diesel de la Golf verrait le jour en 2020. Dans le cadre de la stratégie de développement initiée suite au scandale, « Strategy 2025 », Volkswagen compte développer trois plateformes dédiées aux véhicules électriques, dont pourraient dériver jusqu’à 30 modèles électriques pour toutes les marques du groupe allemand.

Enfin, selon la presse allemande, l’ancien président du conseil de surveillance Ferdinand Piëch aurait tenté de rencontrer Martin Winterkorn en vue de discuter du scandale des moteurs truqués, et ce un mois environ avant leur conflit public, qui avait conduit à la démission de M. Piëch. Interrogé lors de l’enquête interne, M. Piëch a en effet déclaré qu’il avait tenté de questionner M. Winterkorn à ce sujet dès mars 2015. Ces déclarations pourrait ainsi révéler la raison sous-jacente du conflit entre les deux hommes. De plus, la presse allemande croit savoir que le Ministère de l’Environnement allemand aurait été informé de manipulations des niveaux d’émissions dès 2010. (ENSEMBLE DE LA PRESSE août 2016)

Bookmark and Share
Recherche Revue Presse

Du :

Au :

Flux RSS
Nuage de mots clés
Adhérents PSA Renault Renault Trucks

CCFA, le Comité des Constructeurs Français d’Automobiles vous propose toute l’actualité de l’automobile. Découvrez le marché de l’automobile avec les statistiques du marché automobile asiatique, du marché automobile européen et tous les chiffres sur l’industrie automobile. Retrouvez également toutes les nouveautés écologiques du secteur automobile : voiture hybride, voiture électrique, voiture écologique ou encore voiture propre ainsi que toute l’actualité des constructeurs auto en termes de mobilité durable. CCFA vous invite également à retrouvez les rubriques : Immatriculations, salon automobile et mondial de l’automobile.

Partenaires : Professionnels, immatriculer vos véhicules dans le SIV | Formez-vous, au management du risque Informatique et Libertés dans le secteur automobile | Staaat, l’outil de business intelligence automobile | Fichier des responsables de flotte automobile | Achat fichiers d’adresses en ligne | Mailing publipostage en ligne | Web service d’identification de véhicule par la plaque d’immatriculation

Copyright© CCFA - 2011 - Conception et réalisation : Artaban - Design : Lucas Borquez - Réalisé avec SPIP