Logo CCFA

Dernière Actualisation : le 1er/08/2017

Accueil :: Analyse de presse :: France :: Le marché français des voitures neuves a augmenté de 1,6 % en juin

< Retour

Loupe moins A A A Loupe plus

France • MarchéImmatriculationCCFA

Alexandra Frutos

Le marché français des voitures neuves a augmenté de 1,6 % en juin

Publié le 3/07/2017

Avec 230 940 immatriculations en juin 2017, le marché français des voitures particulières a progressé de 1,6 % en données brutes (+ 6,4 % à nombre de jours ouvrables comparable ; 21 jours, contre 22 en juin 2016). Sur le premier semestre, le marché s’est établi à 1 135 281 unités, en hausse de 3 % en données brutes et de 3,8 % à nombre de jours ouvrables comparable (125 jours, contre 126 sur les six premiers mois de 2016).

Le marché des véhicules utilitaires légers a augmenté de 1,9 % en juin, à 46 355 unités (+ 6,7 % à nombre de jours ouvrables comparable), et de 6,3 % sur six mois, à 229 618 unités (+ 7,1 % à nombre de jours ouvrables comparable).

Avec 5 462 immatriculations le mois dernier, le marché français des véhicules industriels de plus de 5 tonnes a progressé de 9,7 % par rapport à juin 2016. Au premier semestre, il a augmenté de 6,4 %, à 26 163 unités.

Par ailleurs, le marché du véhicule d’occasion est estimé à 519 070 voitures particulières en juin, en hausse de 2,6 %, et à 2 910 909 unités sur six mois, en hausse de 1,5 %.

Les marques françaises ont vu leurs ventes de voitures neuves baisser de 0,6 % le mois dernier, à 131 156 unités (- 2,1 % pour Citroën, à 21 968 unités, - 36 % pour DS, à 2 300 unités, + 13,3 % pour Peugeot, à 40 999 unités, - 7,3 % pour Renault, à 52 963 unités, et + 3,1 % pour Dacia, à 12 908 unités). Les marques étrangères ont enregistré une hausse de 4,6 % de leurs volumes, à 99 784 unités. Le groupe Volkswagen a progressé de 0,7 %, à 25 268 unités, FCA de 6,8 %, à 9 962 unités, le groupe BMW de 1,6 %, à 9 337 unités, le groupe Ford de 6,3 %, à 9 275 unités, le groupe Toyota de 9,7 %, à 8 614 unités, Daimler de 22,5 %, à 8 023 unités, Nissan de 4 %, à 7 972 unités, Hyundai de 1,5 %, à 6 433 unités, et Volvo Cars de 3,3 %, à 1 491 unités, tandis que GM a reculé de 4,5 %, à 6 877 unités.

Sur le premier semestre de 2017, les ventes de voitures des constructeurs français ont progressé de 1,8 %, à 619 245 unités (+ 2,1 % pour Citroën, à 114 502 unités, - 34,4 % pour DS, à 11 159 unités, + 6,1 % pour Peugeot, à 198 439 unités, + 0,4 % pour Renault, à 230 093 unités, et + 0,4 % pour Dacia, à 64 327 unités), et celles des groupes étrangers de 4,5 %, à 516 036 unités (- 0,7 % pour Volkswagen, + 16,1 % pour Toyota, + 8,5 % pour le groupe Ford, + 11,8 % pour FCA, - 1,8 % pour BMW, + 3,5 % pour GM, + 0,9 % pour Nissan, + 7,7 % pour Daimler, + 7,1 % pour le groupe Hyundai et + 4,5 % pour Volvo Cars).

Les constructeurs d’automobiles français ont révisé à la hausse leur prévision de croissance du marché des voitures particulières neuves pour l’année 2017 dans l’Hexagone, l’évaluant maintenant entre 3 % et 4 %. La précédente estimation du CCFA pour 2017 était entre 1 % et 2 % de croissance. « Nous imaginons que la croissance va continuer sur cette année [...] ça donnerait un marché français qui repasserait clairement la barre des deux millions » de voitures particulières neuves immatriculées, a souligné le président du CCFA Christian Peugeot, lors d’une conférence de presse.

En 2016, les immatriculations françaises avaient dépassé de justesse ce seuil symbolique, atteignant 2,015 millions d’unités, en hausse de 5,1 % par rapport à l’année précédente. Pour 2017, « on a une tendance générale qui est bonne », s’est réjoui M. Peugeot, en évoquant « une certaine confiance des ménages » et « une certaine reprise économique ».

« La bonne nouvelle, c’est que le marché est bon, pour la quatrième ou cinquième année de suite, ce qui est assez rare pour être noté », a insisté pour sa part le directeur commercial de Renault, Philippe Buros, lors de la même conférence. M. Buros a pointé deux tendances : le dynamisme des ventes de véhicules utilitaires légers et lourds (respectivement + 6,3 % et + 6,4 % sur six mois), un signe de reprise économique, et la remontée des particuliers dans la répartition des ventes depuis la période de l’élection présidentielle. « En France, il y a un phénomène psychologique, à chaque fois qu’il y a une année d’élection, le marché est calme au premier trimestre. Le fait qu’il bouge un peu sur mai et juin, c’est plutôt bon », a-t-il assuré.

Sur six mois, les immatriculations de véhicules diesel sont restées majoritaires d’un souffle, convainquant 47,92 % des acheteurs, contre 47,37 % ayant opté pour des voitures à essence. Pendant toute l’année 2016, des moteurs au gazole équipaient 52,12 % des voitures neuves mises sur les routes françaises. « Il y a encore de la place en France pour le diesel », a résumé M. Buros.

La chute est toutefois nette pour cette motorisation qui représentait encore 73 % des ventes en 2012. Et pour la seconde année consécutive, sa part dans le parc roulant a diminué, selon le CCFA. Au 1er janvier 2017, 61,6 % des voitures particulières françaises roulaient au gazole, contre 62,2 % un an plus tôt et un plus haut de 62,4 % le 1er janvier 2015. En volume en revanche, le nombre de voitures diesel a continué à croître, à 19,94 millions d’unités début 2017 contre 19,9 le 1er janvier 2016.

Pour M. Peugeot, il faudra « une dizaine d’années pour que le parc à essence redevienne plus important que le parc diesel » si la tendance à la baisse de ce dernier se poursuit.

Début 2017, la France comptait 39,11 millions de véhicules (hors motos), dont 32,39 millions de voitures particulières (+ 1,2 %), d’après le CCFA. L’âge moyen de ces dernières atteint désormais 8,9 ans, contre 8,7 début 2016. Les utilitaires légers représentaient 6,1 millions de véhicules, les véhicules industriels 537 000 unités et les autocars ou autobus, 91 000.

Par ailleurs, les voitures particulières électriques, malgré de fortes incitations fiscales, ont fait du surplace au premier semestre : elles représentaient 1,19 % du marché neuf, contre 1,12 % lors de la même période de 2016. (COMMUNIQUE DE PRESSE CCFA 1/7/17, AFP 3/7/17)

Alexandra Frutos

Traductrice-Rédactrice Service Communication CCFA

Bookmark and Share
Recherche Analyse Presse

Du :

Au :

Flux RSS
Nuage de mots clés
Adhérents PSA Renault Renault Trucks

CCFA, le Comité des Constructeurs Français d’Automobiles vous propose toute l’actualité de l’automobile. Découvrez le marché de l’automobile avec les statistiques du marché automobile asiatique, du marché automobile européen et tous les chiffres sur l’industrie automobile. Retrouvez également toutes les nouveautés écologiques du secteur automobile : voiture hybride, voiture électrique, voiture écologique ou encore voiture propre ainsi que toute l’actualité des constructeurs auto en termes de mobilité durable. CCFA vous invite également à retrouvez les rubriques : Immatriculations, salon automobile et mondial de l’automobile.

Partenaires : Professionnels, immatriculer vos véhicules dans le SIV | Formez-vous, au management du risque Informatique et Libertés dans le secteur automobile | Staaat, l’outil de business intelligence automobile | Fichier des responsables de flotte automobile | Achat fichiers d’adresses en ligne | Mailing publipostage en ligne | Web service d’identification de véhicule par la plaque d’immatriculation

Copyright© CCFA - 2011 - Conception et réalisation : Artaban - Design : Lucas Borquez - Réalisé avec SPIP