Logo CCFA

Dernière Actualisation : le 22/06/2017

Accueil :: Analyse de presse :: France :: Carlos Ghosn se félicite du leadership de Renault-Nissan dans l’électrique

< Retour

Loupe moins A A A Loupe plus

France • RenaultNissanElectrique

Alexandra Frutos

Carlos Ghosn se félicite du leadership de Renault-Nissan dans l’électrique

Publié le 19/06/2017

Lors de l’assemblée générale de Renault, qui s’est tenue la semaine dernière, le président de Renault et de Nissan Carlos Ghosn a salué les qualités de vendeur d’Elon Musk, estimant que les constructeurs d’automobiles traditionnels profitaient de la médiatisation des véhicules électriques par le fondateur de Tesla. Ils pourraient aussi bientôt en voir les bénéfices sur leur capitalisation boursière, a déclaré M. Ghosn à ses actionnaires.

Lorsque la valorisation boursière de Tesla (50,9 milliards de dollars début avril) a dépassé celle de Ford, une nouvelle étape a été franchie, montrant un niveau de confiance impressionnant des investisseurs sur l’avenir du véhicule électrique, validant le pari d’Elon Musk. Or, ce pari, Carlos Ghosn, lui aussi l’a fait avant les autres en décidant en 2008 de positionner Renault et Nissan en tant que leaders de ce segment de marché avec le lancement d’une gamme complète à partir de 2012.
Si ses prévisions de ventes initiales ne se sont pas concrétisées et que le véhicule 100 % électrique reste marginal encore aujourd’hui, à moins de 0,5 % du marché mondial, l’Alliance Renault-Nissan en est le leader avec 50 % de part de marché et 450 000 véhicules électriques en circulation.

La capitalisation boursière de Renault a certes plus de doublé depuis 2012, mais ceci est sans commune mesure avec le parcours boursier de Tesla. « Quand vous voyez une entreprise de 100 000 voitures électriques par an, pour l’instant pratiquement sans profit, qui vaut plus qu’un General Motors qui en vend 9 millions, qu’un Ford qui en vend 8 millions, tous les deux extrêmement profitables, puisque les profits de Ford et de General Motors se montent à 9 milliards de dollars, il y a une interrogation sur finalement comment le marché voit ces entreprises », a relevé Carlos Ghosn, en réponse à la question d’un actionnaire qui s’inquiétait du succès de Tesla. « Tesla subit des jugements sur son avenir, pas sur son présent. Alors que notre capitalisation boursière, ainsi que celle de tous les autres constructeurs d’automobiles, est plutôt axée sur le présent et pas sur l’avenir. Cela veut dire qu’au moindre doute sur l’avenir de Tesla, vous allez avoir des évolutions très fortes sur sa capitalisation boursière, et par contre le moindre espoir sur les constructeurs d’automobiles actuels qui vont être très compétitifs sur les voitures électriques autonomes connectées, et bien vous aller voir une capitalisation boursière qui va s’améliorer », a expliqué le président de Renault.

« Le marché américain est capable de s’envoler de temps en temps pour des entreprises et des start-ups indépendamment de la profitabilité de ces entreprises sur la base d’un concept », a souligné M. Ghosn. Cette situation, qui n’enlève rien aux constructeurs traditionnels, montre au contraire le potentiel du véhicule électrique. Le président de Renault a cité une étude qui donne le marché du véhicule électrique à 10 % du marché mondial en 2025 et qui prévoit qu’en 2030, dans les mégapoles densément peuplées des pays développés, deux véhicules sur trois seront électriques. « Et je dois aussi tirer mon chapeau aux qualités d’Elon Musk, qui est un super vendeur. C’est quelqu’un qui travaille très bien, qui vend très bien la vision de son entreprise. Tant mieux pour lui. Nous n’en sommes pas du tout jaloux au contraire. Je considère que plus Tesla avance, plus Tesla se développe plus cela nous aide. Personne ne conteste que nous sommes les plus gros joueurs dans le domaine. D’une certaine manière il nous aide à marketer cette technologie et à la rendre plus désirable », a-t-il affirmé.

M. Ghosn a par ailleurs rappelé les succès de Renault en Formula E. « Les succès en Formule électrique où nous avons remporté 5 courses sur 6 cette saison sont une autre preuve de notre leadership », a-t-il déclaré. « Pour l’instant en tant qu’actionnaire, ce que vous avez vu c’est le coût de cette option stratégique vous n’en avez pas encore vu les dividendes. Mais je vous garantis que, quand les dividendes vont venir, vous serez très contents. Quand la voiture électrique va représenter 2 %, 3 %, 4 % du marché mondial et que nous serons leader de la voiture électrique, vous serez les premiers à en bénéficier. Vous pourrez vous dire, ‘ils ont bien préparé l’avenir’ ». « En matière de véhicule électrique, nous sommes aujourd’hui leader mondial et comptons le rester », a conclu M. Ghosn.

Alexandra Frutos

Traductrice-Rédactrice Service Communication CCFA

Bookmark and Share
Recherche Analyse Presse

Du :

Au :

Flux RSS
Nuage de mots clés
Adhérents PSA Renault Renault Trucks

CCFA, le Comité des Constructeurs Français d’Automobiles vous propose toute l’actualité de l’automobile. Découvrez le marché de l’automobile avec les statistiques du marché automobile asiatique, du marché automobile européen et tous les chiffres sur l’industrie automobile. Retrouvez également toutes les nouveautés écologiques du secteur automobile : voiture hybride, voiture électrique, voiture écologique ou encore voiture propre ainsi que toute l’actualité des constructeurs auto en termes de mobilité durable. CCFA vous invite également à retrouvez les rubriques : Immatriculations, salon automobile et mondial de l’automobile.

Partenaires : Professionnels, immatriculer vos véhicules dans le SIV | Formez-vous, au management du risque Informatique et Libertés dans le secteur automobile | Staaat, l’outil de business intelligence automobile | Fichier des responsables de flotte automobile | Achat fichiers d’adresses en ligne | Mailing publipostage en ligne | Web service d’identification de véhicule par la plaque d’immatriculation

Copyright© CCFA - 2011 - Conception et réalisation : Artaban - Design : Lucas Borquez - Réalisé avec SPIP